La mémoire de l’école des officiers de la gendarmerie nationale

Accueil > Les Parrains > 100ème Promotion : Lieutenant Cambours

100ème Promotion : Lieutenant Cambours

Georges Cambours naît à Villefranche-de-Lauraguais (Haute-Garonne) en 1913. Après un bref passage dans le Train et la Cavalerie, il rejoint la Gendarmerie en 1936 où il sert à l’escadron 4/4 de la Garde républicaine mobile (GRM).
En août 1939, il combat jusqu’à Dunkerque au sein d’un GRDI, est évacué par les britanniques et revient ensuite servir dans le réduit défensif de Normandie et de Bretagne. Ayant échappé à la captivité, il rejoint la zone libre et continue de servir au sein de la gendarmerie.
Affecté à Toulouse en 1944, il commande ensuite un des escadrons du Groupement Daucourt et entre dans Strasbourg en décembre 1944. Il meurt au combat (05 janvier 1945) à 32 ans, lors de la bataille de Kilstett, village au nord de Strasbourg, en faisant obstacle à la tête de son escadron à la contre-offensive lancée par l’armée allemande pour tenter de reprendre Strasbourg.
Georges Cambours est chevalier de la Légion d’honneur à titre posthume et décoré de la Croix de guerre 39-45 avec une citation à l’ordre de l’armée.
La 100° promotion d’officiers formés à l’EOGN (1995-1996) a été baptisé « Lieutenant Cambours ».
A l’occasion du 100° anniversaire de sa naissance, une caserne porte son nom à Sélestat (EGM 23/7, héritier de escadron 4/4 de la GRM) et un timbre a été émis en sa mémoire.
Un amphithéâtre de l’École des Officiers de la gendarmerie nationale à Melun porte également son nom.